Un marché unique numérique axé sur le consommateur

L’économie numérique est la pierre angulaire de la croissance et de l’emploi dans l’Union européenne. Elle est également essentielle à la modernisation de l’industrie traditionnelle. Dans le but de réaliser une croissance supplémentaire associée à des gains estimés à 500 milliards d’euros et de donner un élan considérable à la création d’emplois en Europe, nous dirigeons les actions menées en vue de créer un environnement propice à l’essor de l’économie numérique, d’élargir le choix offert aux consommateurs et de favoriser l’inclusion sociale.

Les consommateurs doivent être placés au centre du marché unique numérique. Dans la mesure où les dépenses des consommateurs représentent environ 56 % du PIB de l’Union, nous devons leur permettre de profiter des choix offerts par un marché unique numérique fonctionnel et diversifié. Cela signifie que les consommateurs ne doivent pas faire l’objet de discrimination fondée sur leur emplacement géographique et qu’il faut prendre les mesures qui s’imposent contre les pratiques telles que le géoblocage lors des paiements et des achats en ligne. Les consommateurs doivent pouvoir regarder leur émission de télévision préférée même lorsqu’ils sont à l’étranger, ou avoir accès à leur abonnement national à des services de diffusion en ligne (musique, films, sports) lorsqu’ils voyagent temporairement dans un autre État membre.

Favoriser l’inclusion et l’innovation

Les services numériques étant le secteur de l’économie qui connaît la croissance la plus rapide, nous devons mettre en place les infrastructures nécessaires pour soutenir cette croissance, en particulier dans les régions éloignées, où les investissements dans les infrastructures sont moins attrayants sur le plan commercial, mais nécessaires pour assurer l’accès de tous à l’internet.

Nous devons également veiller à ce que l’économie numérique serve à favoriser l’inclusion sociale et générationnelle. Les Européens doivent être formés aux techniques numériques pour que notre secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC) puisse être compétitif au niveau mondial. Nous pensons que seule la promotion des compétences numériques à tous les niveaux de l’éducation et de la formation professionnelle permettra à l’Europe de fournir les travailleurs et les employés hautement qualifiés dont le secteur a besoin.

L’innovation numérique en Europe ne sera également possible que si nous créons un environnement réglementaire approprié qui encourage activement l’innovation et permet l’intégration rapide des idées innovantes sur le marché, tout en facilitant l’établissement et la vente des produits et services correspondants en tant que marque de qualité au niveau mondial. Nous devons permettre aux jeunes Européens de se lancer et de se développer.

En outre, si nous voulons conserver notre position dans l’économie mondiale et faire de l’Union un endroit attrayant pour les investissements ainsi que pour la création et l’exploitation d’entreprises, l’Europe doit activement renforcer et encourager la numérisation d’autres secteurs, tels que ceux de la fabrication (usines intelligentes), de l’énergie, des transports, du commerce de détail, des PME, des services publics et de l’éducation.


Related content

Ce que nous défendons

Economy, jobs & environment working group image

Justice et affaires intérieures

Legal & home affairs working group image

Économie, travail et environnement

Budget, agriculture and regional funding working group image

Budget, agriculture et fonds régionaux

Foreign affairs working group image

Affaires étrangères

TOP