Lors de sa dernière session plénière, le Parlement européen a approuvé des dépenses visant à renforcer l’industrie de défense européenne et par là-même, ses capacités militaires. Il a donné le feu vert pour une base de données européenne destinée à contrôler l’identité des voyageurs étrangers. Il a passé en revue les six mois de la Présidence bulgare tournante de l’UE, laquelle a supervisé des mesures, y compris des efforts pour protéger les frontières européennes tout en gérant les flux migratoires de manière humaine. Il a également renvoyé au Comité du transport un nouveau paquet législatif qui s’attaque aux abus, défend les chauffeurs et permet des frais fondés sur la distance afin d’encourager un comportement économe en carburant.

Françoise Grossetête , Kinga Gál , Manfred Weber , Wim van de Camp , contrôle des frontières , Sécurité et défense , Transports , Deirdre Clune