Les négociations Brexit doivent commencer maintenant. Refus de référendums supplémentaires

24.06.2016

Les négociations Brexit doivent commencer maintenant. Refus de référendums supplémentaires

Traduction
Ce contenu est également disponible en: French

Le Groupe PPE fait pression pour que les négociations commencent lors de la réunion du Conseil de l’Europe la semaine prochaine afin d’éviter toute incertitude suite au vote du Royaume-Uni pour quitter l’Union européenne. Le Président du Groupe PPE Manfred Weber rejette le plan du Premier ministre britannique David Cameron de repousser le processus jusqu’à sa démission en octobre. Esther de Lange, eurodéputée du Groupe PPE, se déclare contre des référendums supplémentaires proposés par des groupes populistes dans d’autres pays, y compris son pays d’origine, les Pays-Bas, en affirmant que les Etats membres doivent réformer l’UE ensemble. Et l’eurodéputé hongrois György Schöpflin met en garde contre une ingérence russe potentielle en Europe de l’Est si Brexit affaiblit à la fois le RU et l’UE.

Autres contenus