L’année dernière, des différences en termes de qualité de produits alimentaires et non alimentaires vendus dans divers pays européens ont été mises à jour entre la Bulgarie et l’Allemagne, par exemple.

La Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs, du Parlement européen, a approuvé un rapport visant à trouver des solutions à ce problème.

Les solutions incluent une nouvelle méthodologie pour aider les laboratoires à comparer la qualité des produits alimentaires ; un projet pilote du Parlement visant à étudier plusieurs catégories de produits ; et une plateforme pour collecter des informations auprès des organisations de consommateurs.    

, Ivan Štefanec