géoblocage, avenir de l’Europe, futur Parlement européen, destitution du Vice-Président Czarnecki

Ce contenu est également disponible en

Lors de sa dernière plénière, le Parlement européen a approuvé une interdiction limitée sur le géoblocage lié aux achats en ligne transfrontaliers au sein de l’UE, avec une extension possible dans deux ans après une révision. A l’aube des élections européennes de l’année prochaine, le Parlement a également voté pour réduire le nombre de ses sièges suite au Brexit et redistribuer certains des sièges britanniques à d’autres Etats membres. Il a également soutenu le processus de « spitzenkandidat » selon lequel les principaux partis nomment les candidats à la Présidence de la Commission. Le Parlement s’est prononcé pour destituer Czarnecki de son poste de Vice-Président du Parlement. Ce dernier avait comparé sa collègue polonaise Roza Thun à un collaborateur nazi. Madame Thun avait critiqué le gouvernement polonais actuel mené par le parti « Loi et Justice » dont Czarnecki est membre, de s’orienter vers une dictature.

Ce que nous défendons

Affaires étrangères

NOS POSITIONS SUR NOS ACTIONS

Économie, travail et environnement

NOS POSITIONS SUR NOS ACTIONS