Manfred Weber, Président du Groupe PPE au Parlement européen, et Esteban González Pons, Vice-président du Groupe PPE chargé des affaires juridiques et intérieures, ont réagi aujourd’hui au vote sur la réforme du système judiciaire qui s’est tenu mercredi au sein de la Chambre basse du Parlement polonais, le Sejm.

« Le vote en urgence au Sejm polonais sur la réforme du système judiciaire constitue un tournant pour la Pologne. En modifiant la loi, le PiS tourne le dos pour de bon à l’indépendance de la justice. Une ligne rouge a été franchie hier. Par ce vote, le PiS met fin à l’état de droit et à la démocratie en Pologne et quitte la communauté européenne de valeurs partagées. Nous appelons le gouvernement polonais à abandonner son projet de réforme. Nous appelons aussi la Commission européenne et les gouvernements des Etats membres à réagir à cette violation sévère des valeurs fondamentales de l’Union européenne et à prendre des mesures contre le gouvernement polonais ».