Accords fiscaux: le Groupe PPE soutient l'enquête en cours

Ce contenu est également disponible en
de en fr

« Le Groupe PPE a entièrement confiance en la Commission européenne et la soutient pleinement dans son enquête sur les systèmes en place au Luxembourg et dans d’autres Etats membres de l’UE, enquête ouverte par le Commissaire Almunia et dont la Commissaire Vestager aura désormais la charge»  a déclaré Manfred Weber, le Président du Groupe PPE au Parlement européen.

Réagissant aux révélations relatives aux pratiques fiscales de grandes entreprises au Luxembourg, Manfred Weber a souligné  que cette question ne relevait pas de la personne du Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, mais qu’elle devrait être traitée par les autorités nationales et européennes compétentes. « Jean-Claude Juncker a indiqué très clairement que, sous sa direction, la Commission européenne redoublerait d’efforts pour lutter contre la fraude et l'évasion fiscales . Le Groupe PPE soutiendra fermement toutes les initiatives allant dans cette direction ».

« La politique fiscale reste une compétence des Etats Membres. Nous aimerions que les gouvernements nationaux cessent leur double langage sur la lutte contre l’évasion fiscale – exprimant un point de vue lorsqu’ils sont à Bruxelles, puis un tout autre une fois de retour dans leurs capitales- et qu'ils s'accordent sur des actions déterminées pour mettre un terme à ces pratiques » a conclu Manfred Weber.

Ce que nous défendons

Budget, agriculture et fonds régionaux

NOS POSITIONS SUR NOS ACTIONS

Économie, travail et environnement

NOS POSITIONS SUR NOS ACTIONS