LES POINTS DE VUE EXPRIMÉS SONT CEUX DE LA DÉLÉGATION NATIONALE ET NE REFLÈTENT PAS LA POSITION DU GROUPE

Nouvelle étape vers un commerce plus équitable

Ce contenu est également disponible en
de en fr

L'Union Européenne se dote de nouvelles règles pour lutter plus efficacement contre le dumping de ses partenaires commerciaux, y compris en matière sociale et environnementale. En cas de distorsion importante dans un pays exportateur, la Commission européenne pourra utiliser une méthode plus protectrice des intérêts européens, fondée sur des prix de référence non faussés. Viviane Reding s’en félicite :

"C'est une excellente nouvelle pour nos industries et nos emplois ! Les pratiques commerciales déloyales doivent être sanctionnées, en adéquation avec le droit international et les intérêts européens. Face au dumping, cette réforme est une réponse forte politiquement, solide juridiquement et protectrice économiquement.

Je me suis battue, avec mes collègues du groupe PPE, pour la prise en compte de tous les types de distorsions de concurrence, du respect des standards internationaux sociaux et environnementaux, des préoccupations des PME et de l'avis des syndicats. Nous avons été écoutés.

L'orientation de la politique commerciale de l'Union a changé. Nos instruments anti-dumping en sont la preuve, en droit et en pratique. Il n'y a jamais eu autant de mesures et autant d'investigations dans autant de secteurs.

Profitons-en pour finaliser les autres réformes visant à rendre notre arsenal législatif encore plus réactif et plus dissuasif, ainsi que celles visant à garantir un accès aux marchés publics étrangers plus réciproque et plus transparent."

Ce que nous défendons

Affaires étrangères

NOS POSITIONS SUR NOS ACTIONS