LES POINTS DE VUE EXPRIMÉS SONT CEUX DE LA DÉLÉGATION NATIONALE ET NE REFLÈTENT PAS LA POSITION DU GROUPE

Appels intra-européens: les factures salées, ça suffit

Depuis 2017, les frais de roaming font partie de l'histoire ancienne et il est donc possible d'utiliser son portable à l'étranger sans aucune surcharge. Toutefois, le coût d'un appel émis depuis son pays de résidence à destination d’un autre État membre de l’Union reste très élevé.

Mercredi, se tient une réunion de négociation décisive à ce sujet. La Parlement européen est pour l'abolition de ces frais injustifiés, les Ministres nationaux contre.

« Il faut en finir avec ces surcharges abusives. L’eurodéputée Pilar del Castillo, négociatrice au nom du Parlement, doit mettre les bouchées doubles demain. Elle a notre soutien plein et entier », ont déclaré Viviane Reding et Paul Rübig.

« Appeler vers l’étranger est devenu beaucoup plus cher qu’appeler depuis l’étranger. C’est absurde. C’est la raison pour laquelle le Parlement européen a pris le taureau par les cornes, afin que le Conseil des Ministres s’engage lui aussi dans l’intérêt des consommateurs », a expliqué Viviane Reding.

« Il est absolument inacceptable qu’un appel téléphonique de Metz à Luxembourg coûte plus cher que de Strasbourg à Bayonne. C’est une fâcheuse relique d’un ancien temps », a ajouté Paul Rübig.

« Aujourd’hui un appel transnational coûte en moyenne €1 par minute aux consommateurs, contre seulement €0.01 aux opérateurs. Cela n’a aucun sens », pour Viviane Reding.

« L’abolition des frais de roaming a aussi montré que les Européens en ont substantiellement bénéficié. Lors de leurs dernières vacances d’été, ils ont épargné des millions d’euro à l’étranger, alors qu’ils ont beaucoup plus utilisé leur téléphone portable qu’avant », a expliqué Paul Rübig.

« Les factures salées, ça suffit ! », ont conclu les deux eurodéputés.

Notes aux éditeurs

Avec 219 députés issus de 28 Etats membres, le Groupe PPE est le groupe politique le plus important du Parlement européen

Ce que nous défendons

Économie, travail et environnement

NOS POSITIONS SUR NOS ACTIONS