Rendre l’Europe plus compétitive

Nous croyons que le marché unique européen est essentiel pour améliorer la compétitivité de l’Europe. L’UE doit appliquer ce marché unique aux services tout en développant son agenda digital pour s’assurer qu’elle atteint tout son potentiel de leader sur le marché digital.

Nous croyons également à la réindustrialisation de l’Europe. L’UE doit renforcer sa compétitivité industrielle, sans créer de charges trop lourdes pour les entreprises.

L’Europe a également besoin d’une politique commune en matière d’énergie au sein d’un marché commun de l’énergie basé sur des principes de marché qui mutualisent notre pouvoir d'achat. En plus des investissements dans des infrastructures énergétiques au-delà des frontières, cela conduirait à plus de sécurité, indépendance et diversité de nos fournisseurs d’énergie tout en générant des prix de l’énergie concurrentiels et abordables qui contribuent à la croissance et à l’emploi.

Investir dans le futur

L’Europe doit créer un environnement propice aux PME en fournissant les meilleures conditions financières et légales pour les start-up. Après tout, les entreprises et les PME doivent avoir le même accès aux taux de crédits avantageux, grâce à des instruments financiers modernes tels que les capitaux risques, le financement participatif et les obligations sur projet ainsi qu’à des financements venant de marché publics nationaux ou européens.

Nous demandons également un cadre européen qui permettrait aux entreprises d’investir plus dans la recherche et le développement. Le Cadre Financier Pluriannuel (CFP), par exemple, devrait se concentrer plus sur l’innovation, l’investissement, l’emploi et la croissance en Europe.  

L’Europe compte plus de 350 milliards d’euros de budget pour les politiques structurelles jusqu’en 2020 et ceci est un avantage pour l’investissement, la compétitivité et la solidarité, et doit être utilisé pour encourager la croissance. L’Europe doit également agir de façon responsable aujourd’hui, pour éviter des charges inutiles aux générations futures.

Soutenir les futures générations

L’économie européenne doit s’engager à respecter le principe d’économie sociale de marché, un modèle qui combine la prise de conscience sociale et des principes de marché dynamiques et qui a, ces dernières années, permis d’avoir un niveau de vie élevé et des avantages sociaux pour tous les Européens qui en ont besoin. Emploi, croissance et entreprises sont les trois piliers d’une économie sociale de marché.

L’UE doit promouvoir des mesures préventives pour soutenir la santé de tous les citoyens de l’UE et, en particulier, favoriser des styles de vie sains. Des efforts communs en Europe sont nécessaires pour diminuer les charges financières et sociales des maladies non-contagieuses comme le cancer.

Coordonnées

Françoise GROSSETÊTE
Françoise GROSSETÊTE

Présidente - Groupe de Travail Economie et Environnement

Plus d'informations